Portada » Withering of Light – Reliquary

Withering of Light – Reliquary

par Rémi

Fondé par Tod Janeczeck en 2012, Withering of Light nous offre un nouveau disque, la quatrième référence de sa carrière. Sorti le 27 mai 2021, Reliquary est disponible en format numérique et sur vinyle.

Reliquary ne comporte pas de mélodies, de rythmes ou d’harmonie, mais une musique de l’âme, profondément spirituelle qui invite l’auditeur à effectuer un voyage au cœur de la psyché humaine à travers de sombres paysages sonores. Bienvenue dans les brumes diffuses de la dark ambient music où, comme l’argile entre les mains d’un potier, Tod Janeczeck modèle drones et pads pour construire son univers. Cette sobriété sonore, ces sonorités longues et mouvantes telles la brume invite à l’introspection et à la méditation. Alors la notion de temps s’estompe peu à peu.

Le concept qui se dissimule derrière les textures de Reliquary est peu banal. Comme l’explique son créateur, « les humains fétichisent des objets, des moments et des souvenirs. Même l’esprit peut devenir un reliquaire abritant le sacré ou le profane. » Ces objets, qu’ils soient matériels ou immatériels, se traduisent par des mots choisis par Tod Janeczeck. « Apocryphal », « Fane », « Hive », « Reliquary », « Spectral Resonance » et « White Chrism ». Des mots qui devinrent les titres de l’album. Des mots qui trouvèrent un écho dans l’âme du compositeur de par leur « résonnance spectrale ». Une résonnance traduite par les sons utilisés afin de créer les 6 pistes de Reliquary, des sons qui « sont l’incarnation auditive des mots » qui inspirèrent le compositeur.

L’on ne peut que saluer la démarche artistique de Tod Janeczeck qui prouve que les voies de la musique sont impénétrables. Toutefois, malgré un concept intéressant, les 6 paysages sonores proposés dans l’album manquent de diversité et se ressemblent tous. Si des fade in et les fade out bornent les pistes pour les délimiter, l’ensemble est un peu monotone passé quelques minutes d’écoutes. Mais ceci n’est que mon impression et comme il s’agit d’un voyage auditif et spirituel au cœur de paysages sonores, chacun se forgera sa propre opinion.

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More