Inicio » Reseñas » Lazer Station – Time Blazer

Lazer Station – Time Blazer

par Rémi

Un shot de cyberpunk, ça vous tente ? Avec Time Blazer, son nouvel album, Le groupe Lazer Station signe un opus caractéristique du genre sous l’égide du label américain Brutal Resonance Records. Après de nombreux singles et EP sortis entre 2017 et 2021 ainsi que plusieurs albums (Device 9, Weaponizer, Infiltrator), Time Blazer est disponible depuis mars 2021 au format numérique et cassette. Entre-temps, on a pu compter sur la sortie d’un 5e album, Skies of Rust en mars 2022.

Entre environnements ultras artificiels, paysages urbains saturés de métaux, verre et profusion de néons qui accaparent la rétine, l’esthétique de Lazer Station, entraîne l’auditeur dans son univers cyberpunk sombre et décadent. Des images que l’on peut visualiser sans peine grâce à l’instrumentation fourmillante de synthétiseurs vaporeux, ses basses organiques qui instaurent une tension quasi permanente et ses rythmiques incisives. Esthétique renforcée par les sublimes illustrations des pochettes réalisées par Brian Knapp.

Pourtant, malgré ses nombreuses qualités qui placent Lazer Station comme un représentant caractéristique du genre cyberpunk, Time Blazer, s’échoue sur un écueil qu’il peut être parfois difficile à esquiver dans ce genre de musique : la variété. En effet, à travers les 11 titres de cet album, l’on entend trop souvent la même chose. Entre patterns de basse redondants, des parties de batteries trop similaires les unes par rapport aux autres, des harmonies figées d’un titre à l’autre, Time Blazer peine à avoir un discours musical varié. Un constat qui affecte également la sonorité des instruments, bien que ce dernier point soit surtout assujetti à ce qui caractérise le genre cyberpunk en musique. Au terme de l’écoute de Time Blazer, l’impression d’avoir écouté un seul et unique titre en boucle est donc bien là, même si des titres comme « Chasing Them Down » avec ses breaks rythmiques ou « Count Back », un titre plus posé et mélodique que les autres permettent de renouveler un peu le discours musical. Toutefois, il est de bon ton de tempérer ces propos en rappelant que la musique peut aussi être un art de la répétition. Aussi, chacun est libre de se forger sa propre opinion d’une façon très simple : tourner à fond le bouton de volume de sa sono. On ne va pas se mentir, le son de Lazer Station envoie du lourd.

Time Blazer, est un album qui peut ravir les mélomanes de tout horizon, qu’ils soient avides de nouveautés ou habitués de la scène de musique électronique. Si en plus de cela, vous êtes fan du genre cyberpunk sous toutes ses formes, ou si vous souhaitez simplement découvrir ce genre, alors Lazer Station est fait pour vous.

Laisser un commentaire

5 × cinq =

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More