Portada » The Young Gods, Jah Wobble, Funeral Dress, Red Zebra et Berlin s’ajoutent à l’affiche du W- Fest

The Young Gods, Jah Wobble, Funeral Dress, Red Zebra et Berlin s’ajoutent à l’affiche du W- Fest

par François Zappa

Cinq nouveaux groupes s’ajoutent à l’affiche déjà gargantuesque du W-Fest. Le festival aura lieu du 21 au 24 mai sur le terrain de l’expo de Waregem, et parmi les groupes déjà confirmés, il convient de mettre en exergue Front 242, Fields of the Nephilim, KMFDM, Leather Strip, Minimal Compact, The Stranglers, Test Department et Suicide Commando.

Photo: Mehdi Benkler

Parmi les nouvelles confirmations, The Young Gods: le groupe mythique de rock électronique suisse jouera pour la première fois au festival le dimanche 24 mai, et partagera la scène avec A Slice of Life, And Also the Trees et Cold Cave. Nous avons déjà eu l’occasion de voir les auteurs de «Skinflowers» ou «Kissing the Sun» il y a quelques années lors du festival Neuropa, où, curieusement, nous avons acheté notre abonnement pour le W-Fest 2018. Le groupe était notre excuse pour nous rendre au festival de Bologne, et par conséquent, il est aussi une bonne excuse pour assister de nouveau au festival belge.

Funeral Dress est un groupe de punk/oi! belge qui a commencé sa carrière en 1985. L’année prochaine, il fêtera, logiquement, son 35e anniversaire. En 1987, le groupe a sorti son premier EP, appelé Army Life, chez son propre label, et est l’auteur de disques comme Free Beer for the Punk, Singalong Pogo Punk ou Party Political Bullshit. Parfaits pour pogoter.

Red Zebra, la formation classique de punk belge jouera pour la quatrième fois au festival. Le groupe est une valeur sûre, et jamais on ne se lasse d’écouter leurs morceaux. En 2020, ils fêteront les 40 ans de «I Can’t Live in a Living Room» et présenteront un nouveau single ! En 2021, on espère les revoir avec The Kids et De Brassers.

Jah Wobble était le bassiste de PIL dans leurs deux premiers disques, c’est-à-dire qu’il est le bassiste de The Metal Box, un disque historique. En solo, il a enregistré des dizaines de disques, et collaboré avec les membres de Can, Holger Czukay et Jaki Liebezeit, avec Brian Eno, avec Bill Laswell… Il a créé Invaders of the Heart avec Natacha Atlas. C’est un artiste que l’on doit voir au moins une fois dans sa vie.

Berlin sont les célèbres créateurs de «Take My Breath Away», de la bande-son de Top Gun. Le disque qui inclut le morceau «Count Three and Pray» est plus rock de ce à quoi on pourrait s’attendre. Ce n’est pas pour rien qu’il a été produit par Bob Ezrin et que Ted Nugent figure parmi les invités.

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More