Inicio » Reseñas » Rohn + Lederman – Venus Chariot

Rohn + Lederman – Venus Chariot

par François Zappa

Après plusieurs albums instrumentaux, Jean-Marc Lederman s’est uni à Emileigh Rohn plus connue sous le nom de Chiasm pour créer Venus Chariot. On a beaucoup parlé de Jean-Marc Lederman ces derniers temps, et nous l’avons même interviewé cette année. Quant à Chiasm, on a écrit quelques mots à son sujet lors de notre critique concernant sa collaboration avec John Fryer, Missed The Noise, publiée plus tôt cette année. Les deux musiciens avaient déjà collaboré sur l’un des morceaux du magnifique Letters to God (and Fallen Angels), composé par l’exThe Weather Men.

Venus Chariot contient pas moins de quatorze morceaux originaux et une reprise de « Sunflowers » par Post Malone (un nom que jamais je n’aurais pensé écrire ici.) L’album a été précédé d’un single, Watch Out! sur lequel on pouvait également trouver des remixes de Leæther Strip, Assemblage 23 et Mark Hockings de Mesh. 

Passons à présent aux points forts de l’album : l’interprétation d’Emileigh et la production originale dans « The World Already Heard ». Un titre synth pop accrocheur avec un excellent refrain qui sert d’introduction parfaite à l’album. « Destruction and More » est tout simplement le tube parfait. La délicatesse de « I Can’t Watch You Give Up » et « All the little things left for dead go unsaid », la nocturne « Spinning Down », « Up in Frames », un autre possible single qui associe le côté éthéré et dansant de l’album. Dans la dernière partie de l’album, on a tout particulièrement adoré la sensuelle « Open Up The Floodgates » et la mélodie de « Watch Out! » Alors que « When You’re In Love, The Music Doesn’t Sound The Same » pourrait vous rappeler Coldplay, il s’agit-là d’un bien meilleur titre que tout ce que le groupe de Chris Martin a jamais enregistré.

Venus Chariot est un album de pop électronique, parfois plus dream pop, parfois plus dansant, avec quelques touches industrielles, une incroyable et sensuelle interprétation d’Emileigh et, surtout, une bonne poignée de superbes compositions. Personnellement, j’adhère complètement à l’idée de monter sur le chariot de Vénus. Enfin, le duo a sorti ce mois-ci un EP contenant plusieurs remixes de « Up In Flames », tous réalisés par des femmes : grabyourface, Sapphira Vee, Junksista et Emileigh en personne. En outre, pour les inconditionnels, veuillez noter qu’il existe une piste bonus : « I’m Lost ».

[bandcamp width=350 height=786 album=1434973390 size=large bgcol=ffffff linkcol=0687f5]

Laisser un commentaire

seize − 4 =

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More