Inicio » Articles » Primavera Sound 2017 : mon palmarès

Primavera Sound 2017 : mon palmarès

par François Zappa

En octobre, on nous a raconté que le Primavera Sound négociait avec The Dream Syndicate pour que la tournée de présentation du nouveau disque commence à Barcelone. Le groupe de Steve Wynn prépare un nouvel album qui doit sortir l’année prochaine. J’ai donc été surpris de ne pas le voir sur l’affiche. Ensuite, je me suis dit que si Lush est allé au Hidden Stage, ça pourrait aussi être le cas de The Dream Syndicate. Bon, selon moi, c’est un groupe trop important pour cette scène et leurs concerts ont tendance à être long (comme celui qu’ils ont donné à la salle El Sol il y a quelques années).

Pour une fois que je suis au courant de quelque chose avant le reste des gens, je voulais le commenter ici. Maintenant, comme l’indique le titre, je vais commenter les groupes que j’ai déjà vus et si je vais en profiter pour les voir de nouveau.

– Van Morrison (Brighton, 2007)

Soyons sincères : selon setlist fm, il a joué « Moondance », l’une de mes chansons préférées, mais ou je ne m’en souviens pas, ou je ne l’ai pas reconnue. En général, il m’a semblé qu’il jouait sans en avoir vraiment envie, avec un répertoire peu certain et qu’il était entouré de simples mercenaires. Mais, quand j’ai vu Lou Reed lors de ce fameux concert au Xacobeo, le concert ne m’a pas plu non plus, et ensuite j’ai toujours regretté de ne pas lui avoir laissé d’autre chance. J’ai grandi avec Astral Weeks, Moondance, et voyant les incroyables prix de ses concerts et le haut taux de mortalité parmi les artistes de sa génération, il est possible que le Primavera soit la dernière occasion que j’ai de le voir. Incontournable.

Annette Peacock (Utretch, 2015)

Je crois que je n’ai pleuré que deux fois en concert, et l’une d’elles avec cette femme. Je n’avais pas écouté ses disques en entier, je ne savais pas à quoi m’attendre, mais elle m’a fasciné dès la première note. Quand elle a fini (je ne vais pas vous faire de spoiler), je suis resté complètement bouche bée. Incontournable.

Aphex Twin (Madrid, 2011)

Dans mon jeune temps, j’ai commencé à fréquenter la Fabrik de Madrid. Je l’ai vu avec Mulero et Surgeon, et c’est lui que j’ai le moins aimé. Peut-être que mes attentes étaient trop élevées, que j’attendais qu’il me surprenne comme la première fois que j’ai écouté « Come to Daddy » ou « Windowlicker » ou Selected Ambient Works. On verra bien ce qu’il fait au Primavera. Incontournable.

Slayer (Madrid, 2010 – Milán, 2015)

Je n’ai pas connu ceux d’Araya par la Rockdelux, j’étais heavy dans mes jeunes années. Mais heavy de pacotille, j’écoutais Mötley Crüe, les ballades de Scorpions. Pour résumer, Slayer étaient trop violents pour moi. Mais en vieillissant, je me suis devenu plus résistant. Les deux fois où je les ai vus, ils ont été géniaux, c’est toujours un bon pari à prendre. C’est vrai qu’ils tournent beaucoup, et que dans un festival comme le Primavera, il y aura sûrement un groupe que je n’aurai pas vu à la même heure. Par contre, si cette année je choisis de passer un bon moment au lieu de découvrir des groupes, ils seront sur ma liste de groupes à voir. Intéressant.

Iosonouncane (dos veces, Milán, 2016)

Je crois avoir déjà dit que, bien que vivant en Italie, je n’arrive pas à me faire à la musique italienne. Mais avec eux, oui, j’ai senti une véritable connexion se faire. Leurs deux concerts, l’un dans le cadre du festival Mi Ami et l’autre en solo m’ont enchanté. Je suis content de voir qu’ils jouent au Primavera, je pense qu’ils peuvent énormément plaire au spectateur moyen du festival. Si je peux, j’irai les voir. Intéressant.

The Wedding Present (Madrid, 2010 ?)

Je ne me souviens plus quand je les ai vus, ils m’ont plu, mais sans plu. Mais avec les années, j’a commencé à apprécier de plus en plus leur musique. Ils jouent un mercredi, les concerts ne se chevaucheront pas autant. J’ai beaucoup envie de les revoir. Intéressant.

The Damned (Brighton, 2007)

Autre concert auquel j’ai assisté quand je vivais à Brighton. Je connaissais un gars à Ceuta, qu’on surnommait « el Chiqui », qui faisait toujours l’éloge du Machine Gun Etiquette. Le concert a été très divertissant, leur son était toujours aussi puissant. Ils ont mille bonnes chansons et entre chaque pogo, il est toujours possible d’aller boire une bière quand ils jouent leur horrible reprise de « Eloise ». Intéressant.

Swans (Primavera Sound, 2012 – Primavera Club, 2012 – Milan, 2014 – Turin 2016)

La première et la dernière fois que je les ai vus, ils m’ont fait halluciner. La première fois, nous étions peu nombreux devant la scène Ray-ban. La dernière fois que je les ai vus, j’ai de nouveau halluciné. Ils disent qu’ils vont de nouveau se séparer, j’aimerais bien les revoir pour la dernière fois. Intéressant.

-Shellac (Madrid, 2008) 

Je les ai vus Moby Dick avec Mission of Burma et les deux concerts m’ont énormément plu. Aussi bizarre que cela puisse paraître, je ne les ai jamais vus au Primavera, et comme ils jouent le dimanche, ce sera plus facile. Intéressant.

Front 242 (Madrid, 2010)

J’avais demandé de l’EBM sur le forum du Primavera, et je suis content de voir que vient l’un des groupes les plus importants du genre. Quand ils ont joué dans la salle Arena, ils ont donné un bon concert, très divertissant. Quel dommage que la fête EBM qu’ils ont organisée à la Riviera n’ait pas de nouveau eu lieu. Intéressant.

!!! (Chk Chk Chk) (Madrid, 2008)

Je les ai vus à la Riviera, et je me souviens que le concert a été très divertissant. J’aurais aimé les voir quand ils ont sorti Louden Up Now, mais je n’ai pas pu me rendre au concert. Parfaits pour danser à la fin de la journée. S’il n’y a rien de mieux.

The Zombies (Madrid, 2010) 

Concert assez digne, et ils étaient en assez bonne forme. Le bassiste était le gars qui leur avait loué leur premier local. S’il n’y a rien de mieux.

The Magnetic Fields (Madrid, 2008) Get Lost m’a plutôt plu pendant pas mal de temps, mais j’ai mis quelques années à reconnaître que 69 Love Songs représente un sacré travail d’écritureLa critique du concert du Rockedelux explique que Stephen Merrit avait plutôt l’air flemmard, mais moi je voyais un artiste jouant un rôle de grognon. Ils jouent deux fois dans l’Auditori, et de nouvelles chansons on dirait. Problématique.

Afghan Whigs (Primavera Sound, 2012 – Milán, 2014)

J’adore Greg Dulli, je l’ai vu deux fois avec Afghan, en solo et en acoustique, avec Mark Lanegan, et j’adore Gentlemen. Mais il y a beaucoup de choses qui m’intéressent à l’affiche et que je n’ai pas vues. Je crois que cette fois, j’irai voir un autre groupe. Pas cette fois.

Phurpa: (Utretch, 2016)

Leur concert ne m’a pas plu, peut-être parce que c’était le premier concert du jour, peut-être parce que je n’avais pas assez bu pour pouvoir me connecter avec leur drone. J’avais déjà vu Huun-Huur-Tu qui fait un truc du même genre, mais avec moins de théâtralité, et on ne peut pas dire que j’en sois fou non plus. Pas cette fois.

Skepta: (Milán, 2015)

À dire vrai, ce n’est pas mon genre. Je l’ai vu gratuitement avec en prime un cocktail gratuit lors d’une fête de Vice, mais même comme ça… Pas cette fois.

Angel Olsen : (Primavera Sound, 2014)

Je l’ai vue dans la salle Barts, et elle m’a laissé indifférent. Si je m’en souviens bien, je voulais entrer dans l’Apolo, mais en voyant la file qu’il y avait, j’ai opté pour la facilité. J’écouterai son disque tant acclamé, mais je n’irai sûrement pas la voir. Pas cette fois.

The XX: (Madrid, 2010)

Ils ont joué gratuitement lors d’une fête de la musique. Il suffisait de s’enregistrer pour un concours pour gagner le billet. Je l’ai fait avec des amis, mais personne n’a gagné. Par contre, en faisant la file à la porte, nous avons réussi à entrer et même à avoir une bonne place dans le Circo Price. Le concert m’a semblé court, et m’a vraiment plu. Quelques années plus tard j’ai essayé de les revoir à Turin, mais je suis arrivé tard et je n’ai pu voir que la session soporifique de James Blake. Comme ils jouent à Milan, dans un endroit pas trop grand, je crois que je les verrai là-bas. Si j’arrive à avoir un billet, parce qu’ici, ils plaisent. Pas cette fois.

Électro : pour passer rapidement en revue.

Âme : bien, plutôt élégant, et si c’est un live, c’est un plus. À la première heure du Beach Club, et je pleure de joie. Intéressant.

Michael Mayer: passé un temps, il jouait beaucoup dans la salle Mondo de Madrid, et à cette époque, j’étais un assidu. J’aimerais de nouveau le voir. Intéressant.

Recondite: j’ai apprécié quand je l’ai vu avec Richie Hawkins à Milan. L’année passée, je me suis bien amusé au Beach Club. Intéressant.

John Talabot : je l’ai vu deux fois cette année. Peu de changement dans ma vie. S’il n’y a rien de mieux.

Dixon : bien, sans plus. S’il n’y a rien de mieux.

Tycho : ils ont le même son en concert qu’en disque. J’ai aimé mais Pas cette fois.

Fatimas Yamaha : bien mais sans plus, je l’ai vu au Club to Club. Pas cette fois.

Don’t DJ : je l’ai vu il y a quelques semaines, c’était pas mal, très hypnotiquemais je choisirais sûrement de voir quelque chose que je n’ai pas vu. Pas cette fois.

DJ Tennis : je crois que je l’ai vu lors d’un Elita Festival à Milan, mais soit lui soit Daphne ont annulé, et aujourd’hui je ne me rappelle plus qui l’a fait.

Laisser un commentaire

deux × trois =

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More