Portada » DEW – Rau.

DEW – Rau.

par Rémi

Avec Rau., son second album, le trio Allemand DEW offre au monde musical un univers post punk brut de décoffrage et profondément ancré dans l’esthétique industrielle. Composé de Peter et Andre, deux membres du groupe barreland, et de Micha, DEW s’est illustré lors de concerts en 2018 et a reçu de bonnes critiques. Rau est paru le 4 janvier 2021. Il est disponible au format cassette en édition limitée avec le label MÖRTEL SOUNDS ainsi qu’au format digital avec le label P.O.G.O Records.

Le son de DEW est saisissant dès le début de « endstation eskalation », le premier morceau de Rau. Tout est dans le nom de cet album. Rau., rugueux, rude, car tel est la texture sonore du trio. Les patterns de batterie sont nerveux et varient peu, les éléments mélodiques sont apportés par les parties de guitares, tantôt rythmiques et parfois dans le rôle du contrechant. La basse et les guitares créent un fond sonore noyé dans des effets, dont la distorsion, des effets qui bavent, débordent et altèrent tous ce qu’ils touchent. Par-dessus cette instrumentation, une voix parlée et projetée au visage de l’auditeur, celle de Micha, qui s’exprime en langue allemande. Un son abrasif à la limite de la saturation perpétuelle et une énergie digne d’une répétition explosive dans les tréfonds d’un garage, telle est la signature sonore de DEW.

Chaque chanson entre directement dans le vif du sujet. Si l’écriture et les arrangements paraissent simple au premier abord, les deux sont diablement efficaces. Tous les titres sont d’une durée dite de « format radio », allant de 2’25 pour « neongrau » à 3’50 pour « endstation eskalation ». Ainsi, aucun d’eux ne prend le pas sur un autre et tous possèdent leur propre force. L’un d’eux, « mehr menschenfeind » a particulièrement marqué mes oreilles en raison de son fond sonore sur le fil du rasoir entre bruit et musique, moment musical où le fourmillement écorcheur de la distorsion est particulièrement intense.

En résumé, DEW a toutes les cartes en main pour séduire son public : sa signature sonore, son format de chanson relativement court qui peuvent permettre en situation de live d’enchaîner des titres efficaces à un rythme haletant. On a beaucoup aimé leur second album et si vous ne les connaissez pas déjà, on vous encourage à balancer leur gros son dans votre appartement en attendant de les voir en concert.

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More