Portada » Concert de Curtis (Madrid, 2020)

Concert de Curtis (Madrid, 2020)

par François Zappa

Le 17 janvier, nous avons eu la chance d’assister au concert du groupe de reprise belge Curtis à Madrid, lors de leur tournée espagnole qui est également passée par Valence et Barcelone. En première partie de ce concert, le duo The Low Flying Panic Attack, nous a agréablement surpris. Nous n’avons pu écouter que les trois dernières chansons, mais elles nous ont plu.

Après la pause typique au cours de laquelle l’équipement a été changé, c’était au tour de Curtis, groupe qui s’est formé pour la première du film Control, de monter sur scène. Depuis lors, ils ont continué à jouer, et c’était la quatrième fois qu’ils se produisaient en Espagne. Nous avons eu de la chance : il y a 40 ans, Joy Division donnait un concert mythique à Bruxelles, au Plan K. C’était la deuxième fois que le groupe d’Ian Curtis se jouait dans la capitale belge, après un autre concert en octobre 1979. Pour cette date, Digital Dance jouait en première partie. À cette époque, je venais d’avoir trois ans et je vivais en Afrique, de sorte que, malheureusement, je n’ai pas pu assister au concert. À l’occasion de cet anniversaire, le groupe nous a régalé de presque l’intégralité de la setlist que les Mancuniens avaient jouée 40 ans plus tôt.

Tout comme cette nuit mythique, Curtis a commencé par la puissante « Dead Souls », lors de laquelle on a déjà aperçu les points forts du groupe : une excellente capacité à créer des ambiances impressionnantes, un guitariste exceptionnel et un grand frontman à la voix certes différente, mais correspondant parfaitement aux morceaux de Joy Division. En outre, le groupe n’essayait pas d’imiter ces derniers, mais de les réinterpréter. Enfin, le choix impressionnant de chansons de l’un des groupes les plus personnels de l’histoire de la musique populaire.

Le groupe a ensuite continué avec deux chansons de Unknown Pleasures, “Wilderness” et “Insight” jouées au bon niveau de puissance, suivies de quelques chansons de Closer (souvenez-vous que l’album sortait quelques mois après le concert en Belgique, le 18 juillet 1980) comme “Colony”, “Twenty Four Hours” et la palpitante “Means to an End”. Nous avons eu la chance d’enregistrer en vidéo (vous pouvez le voir sur notre chaîne YouTube) 15 des meilleures minutes du concert, lorsque le groupe a enchaîné l’incroyable “Transmission”, “Atmosphere” et “Love Will Tear Us Apart”. En écoutant ce dernier morceau, je n’ai pas pu m’empêcher de me rappeler le moment où j’ai vu New Order, maintenant sans Peter Hook, en 2012, ruinant cette même chanson, en partie à cause de la fameuse négligence de Bernard Sumner. Le groupe a ensuite continué avec quelques chansons de l’époque où l’on pouvait encore sentir l’énergie punk de Joy Division, et que Curtis a réussi à restituer à la perfection, comme “Digital” et “Warsaw”. Pour la fin, le groupe nous avait réservé “Shadowplay” où le guitariste a montré son incroyable jeu, “Atrocity Exhibition” et, enfin, la version de “Sister Ray” de Velvet Underground.

Le public en voulait clairement plus : le groupe est revenu pour jouer la formidable “No Love Lost”, “These Days”, la toujours émouvante “Heart and Soul” et “Ceremony”, une chanson que Joy Division et New Order ont enregistrée, et que Peter Hook a également jouée à Milan, lors d’un long concert où il a présenté 26 chansons de Joy Division. Cependant, à aucun moment je n’ai eu l’impression de voir un groupe, mais M. Cook entouré de tueurs à gages ayant peur de voler quelques secondes de protagonisme à leur patron. Après nous avoir donné la chair de poule avec “New Dawn Faces”, le groupe, cette fois pour de vrai, a fini sur “Isolation”.

En sortant de la salle, je n’ai pas pu m’éviter de penser, que, quarante ans plus tard, j’avais été très proche de revivre cette nuit mythique du Plan K de Bruxelles.

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More