Inicio » Critiques » Unhuman & Petra Flurr – Cause of Chaos

Unhuman & Petra Flurr – Cause of Chaos

par Violeta

L’une de mes activités préférées du moment, et malheureusement l’une des seules possibles, c’est de me rendre le samedi à la boutique de vinyles La Palma 39 pour faire mes emplettes. Il y a deux ou trois semaines, c’est le premier LP du producteur grec Unhuman et de l’artiste et activiste Petra Flurr, Cause of Chaos, sorti sur le label italien basé à Berlin, She Lost Kontrol, qui a retenu mon attention. Il est disponible en édition limitée de 350 copies sur vinyle noir et en édition limitée à 100 copies sur vinyle vert, cette dernière pouvant uniquement s’obtenir sur le Bandcamp de She Lost Kontrol.

Unhuman tout comme Petra Flurr comptent déjà à leur actif plusieurs collaborations (Nostromo, Violet Poison pour Unhuman ; Modernista, 89st pour Petra Flurr) et sorties diverses et variées. Rappelons également que Unhuman est le fondateur de Liber Null, un collectif d’artistes basé à Berlin.

Mais que se passe-t-il quand ce duo italo-allemand et grec se réunit pour nous offrir ce merveilleux Cause of Chaos ? Composé de 8 titres incroyables, le LP nous fera naviguer entre EBM, électro, industriel et post-punk, tout en combinant à la fois modernité et sons issus d’une décennie à laquelle beaucoup d’entre nous pensent avec nostalgie. Dès la première écoute, on est conquis par l’énergie qui émane du duo et de la voix de Petra, rappelant parfois celle de notre cher Gabi Delgado.

Je tiens notamment à mettre en avant deux morceaux de ce LP. Ouvrant la danse, « Nucleus », au travail mélodique sensationnel, serpente dans les méandres de l’EBM et fait preuve d’une énergie primaire, qui m’a donné la chair de poule. Le dernier morceau « TV006 » possède des racines profondément industrielles, et son intro rappelle nos Esplendor Geométrico nationaux. Entre ces deux morceaux achevés d’une main de maître vous attend une virée haletante de « Suriv » et de ses voix ultra saturées, à l’électro de « Distraction = Destruction », en passant par le côté plus post-punk de « Heile Welt », entre autres.

Si vous voulez découvrir le reste, vous savez ce qu’il vous reste à faire : pour ceux qui comme moi habitent à Madrid, filez à toute vitesse à votre boutique de vinyles préférée, et apportez-lui votre soutien, ainsi qu’aux artistes, en achetant ce LP, qui ne peut en aucun cas manquer à votre collection. Sinon, rendez-vous sur Bandcamp.

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More