Portada » The Wake – Perfumes and Fripperies

The Wake – Perfumes and Fripperies

par Rémi

Les amateurs de gothic rock l’attendaient avec impatience. Le nouvel album de The Wake, Perfumes and Fripperies, se dévoile enfin à nos oreilles 25 ans après leur dernière réalisation. Fondé au milieu des années 80 à Colombus dans l’Ohio, le groupe est considéré par les critiques comme étant « la seconde vague » du gothic rock. Ils ont à leur actif, de nombreuses compilations et des tournées aux côtés d’artistes comme Skinny Puppy ou Nine Inch Nails, mais également un single et deux albums. Perfumes and Fripperies est disponible depuis le 30 octobre 2020 au format digital et physique.

L’univers sonore de The Wake est saisissant dès le premier titre et homogène sur toute la durée du LP. Le jeu de batterie est globalement sobre, mais c’est un pilier rythmique puissant. Les lignes de basse, parfois très mélodiques, sont massives et les guitares forment un mur psychédélique planant, agrémenté de contrechants qui soulignent avec finesse une voix grave et sensuelle. Le tout est nimbé par une réverbération gigantesque qui environne l’auditeur avec délice dans les sombres sphères du gothic rock, qu’il soit adepte ou simple profane.

Les fans de groupes tels que Sisters of Mercy, Psychedelic Furs ou encore The Cure se retrouveront dans la musique de The Wake. Perfumes and Fripperies prouve que la musique n’est pas figée dans le temps et qu’elle se nourrit du passé, du présent et ouvre une fenêtre sur le futur. En cela, cet album est un bel hommage à l’héritage musical de The Wake et à son évolution depuis les années 80.

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More